«Vremia»

Le partenaire français

Conformément à la décision du conseil d»administration de l»usine automobile AvtoVAZ, un quart des actions de l»entreprise sera remis au consortium automobile Renault. Le bloc de contrôle reste encore chez la «Rosoboronexport».