Plus de 1,5 mille personnes ont perdu les appartements et les moyens investis. Selon Alexandre Khinstein, député de la Douma d»Etat, qui a visité les chantiers en détresse, en compagnie du Gouverneur, certaines sociétés de Moscou pourraient devenir investisseurs potentiels.